A+ A-
Votre village à vivre

Retour aux actualités

En route vers Saint-Jacques de Compostelle

Flèche verte orientée vers la gauche  2 sur 2  Flèche grise orientée vers la droite

- Publié le 11 mai 2011 – Mise à jour le 12 mai 2011  F. Charnotet -

Rétrospective des douzième et treizième étapes (La Réole à Hagetmau)

De La Réole à Roquefort (40), parcours de 81 km :
Cette douzième étape a débuté sous un ciel gris qui s'est dégagé assez rapidement avec la marée. En effet, Jean-Hugues et Luc se situaient à environ 60 km du Bassin d'Arcachon. Le relief plat leur a permis d'avoir un parcours un peu plus reposant pour leur organisme malgré le passage par des chemins sablonneux qui ont failli entraîner leur chute à deux reprises.
Ils ont fait une halte à Bazas où ils ont visité la jolie cathédrale St-Jean-Baptiste. Ils ont pu apprécier la beauté de l'édifice gothique des 13ème et 14ème siècles et de son orgue. Ensuite, ils ont continué en direction de Captieux, dans les Landes de Gascogne où ils se sont arrêtés sur la place le temps de pique-niquer.

Vue de Jean-Hugues et Luc à Rejtons devant la balise en pierre des 1 000 km de Compostelle.Avant d'arriver sur Roquefort, ils ont fait une pause à Retjons pour y visiter son église et la chapelle Sainte-Marie de Lugaut située au milieu des bois. Jean-Hugues et Luc ont été subjugués par la beauté du site et la richesse des autels, des statues et tableaux religieux. Rejtons est également la commune où est implantée la balise des 1 000 km de Compostelle. Nos deux pèlerins ont ainsi franchi la moitié du parcours.

La nuit de repos s'est faite dans un superbe gîte. Ils ont eu l'embarras du choix pour le couchage ; en effet, la capacité du gîte était de 10 places avec deux salles de bain et ils étaient tout seul cette nuit là. Etant en Gascogne, un confit de canard a été de rigueur au dîner, accompagné de pâtes ; nos deux rouleurs n'ont pas eu le courage d'éplucher et de préparer des pommes de terre à la sarladaise.

De Roquefort à Hagetmau (40), parcours de 70 km :
Le soleil est toujours au rendez-vous pour les accompagner dans les Landes.
Le parcours a été marqué par une ascension de 4e catégorie au cours de laquelle ils en ont eu « plein les bottes ». Mais le panorama au sommet en valait bien la peine.
Sur leur chemin, ils ont pris le temps de contempler différentes chapelles et églises que le responsable du gîte leur avait vivement conseillé.
Ce qui frappe nos deux lachellois, c'est la gentillesse des gens qu'ils croisent sur leur route. Ceux-ci sont très avenants et apportent spontanément leur assistance aux pèlerins. 
Vue de Jean-Hugues entrain essayer un vélo de facteur. Le vélo est de couleur jaune et équipé de sacoches à l’avant et à l’arrière.Petite anecdote du jour : au détour d'un supermarché, Jean-Hugues a chipé le moyen de locomotion du facteur. Mais pourquoi donc son vélo ? Le design ? La couleur ? Ou tout simplement pour l'as sistance électrique qui lui permettrait de suivre plus aisément Luc, l'adepte des côtes.
Après avoir rendu le vélo à son propriétaire, ils ont repris le chemin en direction d'Hagetmau pour y rejoindre l'hébergement.

Vue de Jean-Hugues sur une chaire en pierre. Il imite le prêtre entrain de faire une bénédiction.Dépêche de dernière minute :
Les bénédictins de l'Abbaye de Saint-Ferme (à 18 km de La Réole) nous ont transmis une photo sur laquelle ils ont découvert la présence d'un nouveau moine dans leur monastère. En effet, ils ont assisté à la bénédiction de Saint Luc par Frère Jean-Hugues.

 

 

 

Ayant réussi à trouver un accès internet, Jean-Hugues et Luc nous ont envoyé des nouvelles photos prises lors des étapes entre Thiviers et Hagetmau.


© 2011 - Tous droits réservés - JH. Renault

Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Trait gris centré sur la page

 - Publié le 09 mai 2011 – Mise à jour le 10 mai 2011 F. Charnotet -

Rétrospective de la septième à la onzième étape (Ceaulmont à La Réole)

De Ceaulmont à Bénévent l'Abbaye (23), parcours de 77 km :

Vue des maisons typiques de Gargillesse-DampierreEn ce début d'étape, Jean-Hugues et Luc ont pris le temps de visiter un beau village situé au bord de la Creuse, Gargillesse-Dampierre. Après avoir apprécié l'harmonie des maisons serrées autour du château et de l'église romane, ils ont repris la route en direction de Bénévent l'abbaye. Malgré une journée très ensoleillée, cette étape s'est avérée très difficile pour nos deux cyclistes qui ont enchainé des petites routes avec une succession de côtes et de descentes. Luc a ainsi été récompensé, lui qui regrettait de n'avoir pas eu assez de pentes à gravir la veille.
Tous deux ont été heureux d'arriver au gîte pour reposer « les mollets durs comme du fer et les fesses en compote ».

De Bénévent l'Abbaye à Limoges (87), parcours de 68 km :
Cette belle journée a été marquée par deux anecdotes.
Après 1H30 de route, Jean-Hugues s'est arrêté dans un cimetière pour remplir sa gourde en eau potable. Au moment de repartir, il fait remarquer à Luc qu'il a omis de remettre son casque. Et Luc, imperturbable, lui a répondu : « Mon casque ? Ah, j'ai dû l'oublier au gîte à Bénévent l'Abbaye ! ». Il ne s'était pas rendu compte qu'il roulait depuis plusieurs kilomètres sans son casque et sans ses gants. Ils ont donc appelé le responsable du gîte pour lui demander de les mettre de côté s'il les retrouvait.
Lors de la pause de midi à Saint-Léonard-de-Noblat, seconde péripétie. Nos deux cyclistes se sont arrêtés dans un supermarché pour y faire quelques courses pour le déjeuner. Le vent soufflait très fort si bien qu'une rafale fît basculer le vélo de Jean-Hugues, entrainant la casse du rétroviseur.
Vue du Grand Séminaire de LimogesArrivés aux alentours de 15H30 sur Limoges, ils sont partis en quête d'un marchand de vélo. Après avoir fait les grandes enseignes de sports sans succès, ils sont orientés chez un commerçant. Bien qu'il soit entrain de fermer sa boutique, il leur ouvre la porte après que Jean-Hugues lui ait expliqué qu'ils étaient en route pour Saint Jacques de Compostelle. Il a pu avoir un rétroviseur neuf : être pèlerin, çà aide !
Pour la nuit, nos deux pèlerins ont dormi dans une cellule... non pas une cellule de prison, mais une cellule de séminariste. En effet, ils ont trouvé refuge au Grand Séminaire de Limoges : c'était grandiose.

De Limoges à Thiviers (24), parcours de 64 km :
Le matin, ils sont repartis de bonne humeur sous un ciel nuageux. Malheureusement, ils ont été confrontés à un tel vent qu'ils en étaient presque déséquilibrés. Les fortes rafales ralentissaient leur progression si bien qu'ils ont mis autant de temps qu'une étape de 80 km.
Pour le repas du midi, ils ont trouvé un petit recoin d'une église pour les abriter. Ils n'ont pas pu faire sécher leurs vêtements qui risquaient de s'envoler.
Ils ont terminé cette étape très physique en en ayant plein les jambes.

De Thiviers à Mussidan (24), parcours de 90 km :
L'étape a débuté plus tôt qu'à l'accoutumer (vers 8H15) pour se laisser du temps à la visite de Périgueux, ville que Luc ne connaissait pas. Ils ont ainsi passé 1H30 dans cette ville au cœur du Périgord pour admirer la cathédrale Saint Front, les hôtels particuliers de la Renaissance et autres vestiges de l'empire romain.
Au détour d'une rue, ils ont croisé deux pèlerins hollandais à pied qui tiraient derrière eux une petite remorque : un petit moment bien sympathique d'échange d'expérience.
Cette escale s'est clôturée par un pique nique sur la piste cyclable à la sortie de la ville, sur les bords de l'Isle.
L'étape s'est achevée par une soirée en compagnie de deux pèlerins, belge et français du Loir-et-Cher, dans un refuge municipal à Mussidan.

De Mussidan à La Réole (33), parcours de 79 km :
C'est au-cours d'une très belle journée, surtout très chaude, que s'est déroulée cette étape. Jean-Hugues et Luc sont arrivés sur les routes du Sud-Ouest caractérisées par les coteaux du vignoble de Bergerac. En chemin, ils ont rencontré à nouveau deux pèlerins, belge et hollandais. Jean-Hugues nous a confié qu'il y avait énormément de marcheurs belges sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.
La peau de nos deux cyclistes a commencé à rougir sous l'effet des rayons du soleil : heureusement, comme pour les fesses, il y a la crème miracle !
La journée s'est terminée à La Réole dans une famille d'accueil.

N'ayant pas eu l'occasion de croiser un Cybercafé sur le parcours depuis Thiviers, Jean-Hugues a été dans l'impossibilité de transmettre les photos de ces deux dernières étapes.


© 2011 - Tous droits réservés - JH. Renault

Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Trait gris centré sur la page

- Publié le 05 mai 2011 – F. Charnotet -

Rétrospective des cinquième et sixième étapes (La Charité-sur-Loire à Argenton-sur-Creuse)

De La Charité-sur-Loire à Chârost (18), parcours de 86 km :
Après une bonne nuit de repos, nos deux lachellois ont repris la route pour faire une étape de plat sous un temps estival. En chemin, ils sont tombés sur un vélo collector échoué au bord de la chaussée (appartenant peut-être à un autre pèlerin ayant abandonné le périple !). Après l'avoir essayé à tour de rôle, ils ont longuement hésité à le troquer contre leur monture plus moderne.

Vue de Luc sur un vélo noir des années 40    Vue de Jean-Hugues sur un vélo noir des années 40

Ils ont fait une halte à Savigny-en-Septaine pour rendre visite à des amis de Jean-Hugues. Luc a été très touché par l'hospitalité de ces hôtes qui n'ont pas hésité à enfourcher, eux aussi, leur vélo afin de les accompagner jusqu'à Bourges. Ils ont mené Jean-Hugues et Luc jusqu'à la route pour traverser Bourges et leur éviter de s'égarer. Cependant, étant de souche berrichonne, il aurait été surprenant que Jean-Hugues se perde sur ces routes berruyères.
Ils ont rejoint sans embûche l'hébergement pèlerins de Charôst.

De Chârost - Ceaulmont (36), parcours de 93 km :
Le soleil fut une fois de plus au rendez-vous pour cette sixième étape qui ne comportait pas de dénivelé trop important. Nostalgiques des montées, nos deux sportifs ont décidé d'emprunter une petite route avec des creux et des bosses. Ils ont ainsi fait une dizaine de kilomètres supplémentaires pour arriver à Ceaulmont (initialement, ils devaient faire étape à Argenton-sur-Creuse). Jean-Hugues nous précise que ce sont 10 km qui ne seront pas à faire le lendemain.


© 2011 - Tous droits réservés - JH. Renault

Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Trait gris centré sur la page

- Publié le 03 mai 2011 – F. Charnotet -

Rétrospective des quatre premières étapes (Lachelle à
La Charité-sur-Loire)

Vue de Jean-Hugues et Luc devant un ancien lavoirDe Lachelle à Touquin (77), parcours de 102 km :
Cette première étape s'est déroulée sous un temps froid et pluvieux. Le parcours a été allongé de quelques kilomètres car l'arrivée initialement prévue à Mauperthuis (77) a été modifiée pour raison d'hébergement. Ainsi, Jean-hugues et Luc ont passé leur première nuit au camping de Touquin.

De Touquin à Villeneuve-sur-Yonne (89), parcours de 90 km :
Nos deux pèlerins ont parcouru cette étape sans problème sous le soleil. Les paysages et les communes traversés sont magnifiques. Arrivée au camping, après avoir monté la tente, Luc et Jean-Hugues font leur lessive quotidienne. En effet, chaque soir, ils lavent au savon de Marseille leur cuissard et maillot de la journée qu'ils font sécher le lendemain sur le porte-bagages de leur vélo, tout en roulant.

De Villeneuve-sur-Yonne à Vézelay (89), parcours de 106 km :
C'est sous un soleil radieux que s'est déroulée cette troisième étape jusqu'à Vézelay. Suite à une erreur de navigation dans la ville d'Auxerre, le parcours s'est vu allonger de 17 km par rapport à la distance initialement prévue mais la beauté du site en valait l'effort.
Même si leur aventure est sans conviction religieuse, nos deux cyclistes se sont arrêtés à la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay pour la visiter et y allumer un cierge. Ils ont pu assister durant quarante-cinq minutes à l'office de Vêpres (grand office religieux qui marque la fin de l'après-midi et le début de la soirée).
Le soir, Jean-Hugues et Luc ont rejoint une auberge de jeunesse pour se reposer :   « Une auberge de jeunesse, plutôt marrant pour des vieux routards ! » nous confie ironiquement Jean-Hugues.

Vézelay - La Charité-sur-Loire (58), parcours de 80 km :
Les kilomètres de cette étape ont été avalés sous un temps mitigé. Le pique-nique du midi a été légèrement perturbé par la pluie, ce qui a empêché le séchage de la lessive de la veille.
En chemin, Jean-Hugues et Luc ont échangé avec un pèlerin qui faisait également le parcours en vélo. Durant leur discussion, ils ont appris que celui-ci transportait un équipement n'excédant pas 10 kg. Avec leur 18 kg, ils se demandent s'il ne serait pas préférable de profiter d'une halte chez des amis de Jean-Hugues pour s'alléger (dépose de l'équipement de camping par exemple).

Au niveau de la condition physique après quatre étapes, nos cyclistes sont en forme et ne ressentent pas de problème musculaire aux jambes. Seul le postérieur commence à se faire sentir vu le temps passé sur la selle par jour. Par précaution, étalement de pommade sur le fessier deux fois par jour !


© 2011 - Tous droits réservés - JH. Renault

Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Trait gris centré sur la page

- Publié le 02 mai 2011 – F. Charnotet -

Le jour J est arrivé !

Vue de Jean-Hugues et Luc à côté de leur vélo devant l'église de LachelleC'est un peu après 8H30, sous un temps gris et humide, que Jean-Hugues Renault et Luc Claux sont arrivés devant la mairie sur leur vélo chargé de tout leur équipement.
Après avoir fait les derniers réglages (pose du fanion, remise à zéro du compteur kilométrique,...), échangé quelques mots avec les spectateurs venus les encourager et fait un dernier au revoir à la famille et amis, ils ont enfourché leur machine et se sont élancés une demi-heure plus tard sous les applaudissements. Pour échauffer leurs mollets, ils ont démarré par la petite côte de l'église.


© 2011 - Tous droits réservés - D. Lefortier

Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Trait gris centré sur la page

- Publié le 27 avril 2011 – Mise à jour le 03 mai 2011 – F. Charnotet -

Photo de Jean-Hugues Renault et Luc Claux lors d'un entrainement à véloDeux Lachellois, Jean-Hugues Renault et Luc Claux, vont s’élancer dans un périple à vélo sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle durant 27 jours. Ils vont quitter Lachelle pour rallier la ville de Santiago en Espagne, soit une distance totale de 1 978 kilomètres à la force du mollet.

Le départ est prévu le 29 avril 2011 sur le parvis de la Mairie entre 8H30 et 9H00.

Un projet de longue date...

Cela fait quelques années que Jean-Hugues Renault réfléchit ce projet. Initialement, il avait prévu de le faire à pied avec son ami Jean-José dès que tous deux seraient en retraite. Malheureusement, Jean-José a rencontré quelques ennuis de santé au niveau de son genou ce qui compromit cette randonnée pédestre. Dans l'attente d'un nouveau compagnon de route, Jean-Hugues continua à peaufiner son projet en l'orientant sur un autre moyen de locomotion, le vélo.
En 2010, lors d'une randonnée pédestre avec Luc Claux, les deux hommes en viennent à discuter de leur projet commun : parcourir les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Ils décident alors de le faire ensemble.

La préparation du matériel et des hommes

Après une révision complète, les vélos tout terrain ont été équipés de sacoches destinées au transport des vêtements, de la nourriture, de la tente, du couchage, de pièces détachées et d'outillage pour réparer en cas de problèmes mécaniques. Un des vélos est équipé d'un navigateur par satellite alimenté par un cadran solaire. La charge du vélo avec le cycliste compris est d'environ 110 kg.

L'entraînement de Jean-Hugues et Luc a consisté en des sorties de 60 à 70 km sur routes et chemins, ensemble ou en individuel, avec pour certaines, les sacoches remplies de matériel. Jean-Hugues a parcouru près de 1 200 km depuis le début de l'année, et environ 10 000 km depuis 2008.


© 2011 - Tous droits réservés - JH. Renault

Un parcours de 1 978 km

Etape Date Itinéraire Distance (km)
1 29/04 Lachelle (60190) - Mauperthuis (77120) 92,0
2 30/04 Mauperthuis - Villeneuve-sur-Yonne (89500) 89,0
3 01/05 Villeneuve-sur-Yonne - Vézelay (89450) 89,2
4 02/05 Vézelay - La Charité-sur-Loire (58400) 80,0
5 03/05 La Charité-sur-Loire - Chârost (18290) 85,3
6 04/05 Chârost - Argenton-sur-Creuse (36200) 86,5
7 05/05 Argenton-sur-Creuse - Bénévent l'Abbaye (23210) 77,5
8 06/05 Bénévent l'Abbaye - Limoges (87000) 69,5
9 07/05 Limoges - Thiviers (24800) 76,5
10 08/05 Thiviers - Mussidan (24400) 90,5
11 09/05 Mussidan - La Réole (33190) 79,0
12 10/05 La Réole - Roquefort (40120) 81,0
13 11/05 Roquefort - Hagetmau (40700) 69,5
14 12/05 Hagetmau - Ostabat-Asme (64120) 78,2
15 13/05 Ostabat-Asme - Zubiri (ES-31630) 75,5
16 14/05 Zubiri - Lizarra/Estella (ES-31200) 69,0
17 15/05 Lizarra/Estella - Santo Domingo de la Calzada (ES-26250) 93,0
18 16/05 Santo Domingo - Burgos (ES-09001) 74,0
19 17/05 Burgos - Frómista (ES-34440) 75,0
20 18/05 Frómista - Sahagún (ES-24320) 62,0
21 19/05 Sahagún - León (ES-24001) 66,0
22 20/05 León - Astorga (ES-24700) 46,0
23 21/05 Astorga - Ponferrada (ES-24400) 54,0
24 22/05 Ponferrada - Villafranca del Bierzo (ES-24500) 25,0
25 23/05 Villafranca del Bierzo - Sarria (ES-27600) 80,0
26 24/05 Sarria - Melide (ES-15800) 61,5
27 25/05 Melide - Santiago de Compostela (ES-15700) 53,0
       
    Distance totale 1977,70


Icône avec un cercle vert et une flèche blanche orientée vers le haut Haut de page

Flèche verte orientée vers la gauche  2 sur 2  Flèche grise orientée vers la droite

Icone Contact

Nous contacter

Mairie de Lachelle
2 Grande rue
60190 Lachelle

Téléphone : 03 44 42 41 17
Télécopie : 03 44 90 19 22

Nous contacter par mail